mardi 16 janvier 2018

Osculum infâme

“Texte littéraire sur le massage.” Vous saviez que j'étais une des constantes de votre vertu ? Quand l'on est aux prises avec quelque chose d'aussi puissant que l'argent la chose est aisé lorsqu'on le méprise tout-à-fait mais, sous les faux empires du désir, masser devient un tombeau où l'on s'ensevelit soi-même en disant oui à celui à qui il fallait dire non. Rarement je m'y consumais et n'y mourut que par l'effet de ces passions passagères qui s'engouffrent à torrents dans vos interstices singuliers. Viennent vous... [Lire la suite]
Posté par PoesiesQueer à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 16 janvier 2018

_ Ne dites rien

En nous mettant à l’abri l'un contre l'autre nous le fûmes de l'orage pas de l'amour et ne pensions pas que nos chairs finiraient aussi profondément mouillées _ Ne dites rien, je me réserve la prochaine bêtise ! _ Seulement si vous ne la dites pas, mais que vous la faites Alors je la fît et rien de plus ne devait s'écrire. Quand tu baises, tu te noies et quand tu en sorts haletant, effrayé et fière comme un adolescent brisé t'en ries encore mais parfois, contre lui tu t'étends comme un océan jusqu'à ce que tes doigts... [Lire la suite]
Posté par PoesiesQueer à 16:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 16 janvier 2018

J'aimerais être

******* Il y a des choses ******* semblables aux prisons ******* pas besoin d'y aller pour être révolté par elles ******* J'aimerais être un prostitué masculin pour gueuler ma colère ******* être fière de ma peau ******* de cette onctueuse loyauté louée pour l'instant aux soupir des autres ******* Votre refus de moi-même ******* de ma déchéance ******* anime votre propre chute ******* Ce qui vous dégoute vous émerveille
Posté par PoesiesQueer à 16:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]